Les secrets d’un parfait storytelling 

Booster le site, asseoir la notoriété, lancer un nouveau produit, bien vendre… Les objectifs des entreprises, des entrepreneurs et des startups sont diversifiés, et ont chacun leur importance. La mise en place d’une stratégie marketing est la clé de la porte qui mène vers le succès. Et cette étape mérite avant tout une étude approfondie du cas de figure. Chaque démarche doit être mûrement réfléchie.

 

Le storytelling : de quoi s’agit-il exactement ?

 

En un mot, ce terme anglais signifie « narrer ». Dans ce contexte, le principe est de raconter des histoires dans le but de se faire connaître, de toucher le public cible, de bien vendre. Il existe différents moyens de mener à bien cette stratégie de content marketing. Il peut s’agir d’histoires vraies, d’anecdotes, de métaphores, de poésies, etc.

Le storytelling, quel que soit le type, se doit d’être réussi. Le cas échéant nuit à l’image de l’entreprise. En effet, chaque histoire jouera un rôle considérable dans l’accomplissement des stratégies, dans la promotion d’un service ou d’un produit, et dans l’atteinte des objectifs.

Cet outil de communication est utilisé dans plusieurs secteurs d’activité. Son usage peut être managérial, marketing, etc. Libre à vous de l’adapter en fonction des supports disponibles, des réseaux utilisés, mais surtout de votre auditoire ou public ciblé.

N.B : Le storytelling s’utilise aussi pour une simple présentation en interne : entre collaborateurs, entre salariés et direction, etc.

Les conditions pour réussir facilement le storytelling

 

Le storytelling est considéré comme un véritable levier de communication pour une entreprise ou une start-up. Les enjeux sont parfois de grandes envergures. Il est question de communication. Pour atteindre les résultats escomptés, il faut le réussir. Pour maîtriser cette famille du content marketing, il est essentiel de connaître certaines conditions.

    • La pertinence

La réalisation d’un storytelling se décline à une suite logique. Comme dans toute rédaction, plusieurs éléments forment un récit précis et pertinent. Généralement, on retrouve une situation initiale, un élément perturbateur, un déroulement ou une réaction par rapport au problème rencontré, une solution au problème, une situation finale. Dans tous les cas, la logique et la cohérence sont exigées.

    • L’originalité

L’objectif est de se démarquer des concurrents à travers des récits uniques, pouvant être véridiques ou fictifs. Ainsi, l’idéal s’avère se baser sur les spécificités et les valeurs de la société ou de la marque. Ces détails qui semblent être minimes ont toutes leur importance. Il ne faut jamais oublier de mettre en avant l’ethnique. De temps à autre, il est nécessaire d’agrémenter le storytelling de différentes sauces. Garder toujours en tête que l’auditeur et le client cible doivent être touchés et ressentir l’émotion dégagée par l’histoire.

    • La qualité

La qualité du contenu est primordiale, puisqu’il est destiné à être lu et compris. En effet, l’histoire écrite doit susciter l’intérêt de vouloir connaître davantage sur l’entreprise, ses produits et services. Mais le récit doit surtout être percutant, intéressant, et créer l’émotion recherchée chez le lecteur ou l’auditeur.

    • Le bon choix de supports

L’échec en storytelling peut également être dû au mauvais choix de supports. Il est tout à fait possible de raconter une histoire à travers des images, des vidéos, des podcasts, des articles, etc. Par la suite, il faut se décider sur la plateforme, le site ou le réseau à utiliser. À ce sujet, la visibilité sur le web est à travailler.

    • La connaissance du public ciblé

Pour bien convaincre une personne, il faut connaître ses besoins, ses exigences, ses centres d’intérêts, les problématiques qu’elle rencontre, etc. Aussi, le storytelling ne sera pertinent qu’une fois les attentes des clients identifiées. De cette analyse dépendra le registre à utiliser, le ton et le langage à adopter, les solutions à proposer, les atouts à mettre en avant, les cartes à jouer… En d’autres termes, la cible s’identifiera facilement à travers l’histoire et les valeurs prônées.

Dorénavant, vous êtes en mesure de réussir votre storytelling.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.